Pin It

ELEONORA MARINO

Metteur en scène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Formée à l’école du Théâtre Arsenal de Milan, à la New York University et au Movement Research avec R. Cieslack (Grotowski Laboratrium), Judith Malina (Living Théâtre), et Jean-Paul Denizon (Peter Brook), Pantheatre (Roy Hart Theatre), Léo De Berardinis, Giorgio Barberio Corsetti… Elle a également fait des études de mime, danse, contact improvisation, Tai Chi Chuan, Théâtre Kabuki, danse Kyogen, Qi gong, méthode Feldenkrais et chant. Elle travaille comme comédienne dans de nombreuses productions en Italie, Espagne, Danemark, en France et aux Etats-Unis.
Depuis 1990, elle enseigne, écrit et dirige divers spectacles parmi lesquels: ‘La Contrebasse’ de P. Sûskind, ‘Les femmes savantes’ de Molière, ‘Le château’ et ‘Le Procès’ de Kafka, ‘Algérie, paroles de femmes’, ... ainsi que ses propres créations ‘Siriris’, ‘Les dimensions de la haine’, ‘Cooking religion’, ‘E471-la nourriture de l’âme’...   et des performances : ‘Léonard : une vie une quête’, ‘3e Sexe ?’, ‘Cooking’, ‘Saveurs du Magreb’, ‘Racines d’Afrique’…

 

 

1989-1990

 

 

1986-1988

FORMATION PROFESSIONNELLE

Écoles :
New York University, département expérimental, avec Saskia Noordhoek Hegt et Richard Cieslak (Grotowski Labiratorium), Judith Malina (Living Theatre) et Stiefel (Théâtre du soleil).

 

Ecole du Théâtre Arsenale de Milan avec Kuniaki Ida et Marina Spreafico.

 

1983-2004

Stages et Ateliers :
Contact Improvisation avec Felice  Wolfzahn et Voix et Mouvements avec Kristin Linklater, au Movement Research de NY ; école professionnelle de Qi Gong ; méthode Tomatis ; « On stage », le tréâtre en anglais.
Ateliers théâtraux avec Yoshi Oida (acteur de P. Brook) ; Giorgio Barberio Corsetti ; Danio Manfredini ; Jean-Paul Denizon (acteur de P. Brook) ; Leo De Berardinis ; Mamadou Dioume (acteur de P. Brook), avec P. Ibbotson (Royal Shakespeare Company) ; Linda Wise et Enrique Pardo (Roy Hart Theatre) ; Saskia Noordhoek Hegt et Maria Consagra ; Théâtre Kabuki et de danse Kyogen avec la compagnie japonaise Numura.
Etudes vocales avec Venice Manley (Roy Hart Theatre) et Gilles Petit à l’Odin Teatret (DK) ; Michiko Hirayama,  Ambra D’Amico  (IT)
Etudes de mime ; acrobatie ; danse classique et contemporaine ; chant lyrique ;  Tai Chi Chuan (avec maître J. Kwok.NY) et théâtre d’animation au Teatro del Buratto.

 

2011-2014

 

2008-2012

 

 

2008

 

 

2007

 

2006

 

2005-2006

 

2004

 

2003

 

2002

 

2001

 

 

 

 

 

1999

 

1998

 

1997

 

 

1996

 

1994

 

1993

 

1992

 

1992

 

1991

 

1989

MISE EN SCÈNE, ECRITURE

Pane – Chacun cherche son pain, texte et mise en scène, en résidence artistique à la Villette et au 104, Paris

 

Bon comme le pain ; Cooking-la performance ; Saveurs du Maghreb ; Racines d’Afrique ; Chocolat ; Le Festin enchanté ; L’Afrique dans l’assiette ; Le Goût du voyage , performances, texte et mise en scène France

 

E471-la nourriture de l’âme, texte, mise en scène et décors, en résidence artistique pour la Biennale de la Jeune Création à Houilles. Paris

 

3e SEXE ? texte et mise en scène, au Théâtre de la Cité International et à la Sorbonne, Paris

 

Leonardo : une vie, une quête, texte et mise en scène, au Couvent des Cordeliers, Paris

 

Cooking Religion–la cuisine comme identité, texte et mise en scène. France-Italie

 

Parcours performatif, texte et mise en scène, au Théâtre de la Cité Internationale, Paris

 

Algérie paroles de femmes, AA.VV mise en scène, Paris

 

Les Géants de la montagne, adaptation de Pirandello mise en scène, Paris

 

Il cuoco prigioniero, de Piumini, mise en scène, Milan
L’isola dei  pappagalli, de Tofano, mise en scène, Milan
Peter Pan de Barrie, Fipo et Sigfrido de Righini, Milan
Il buffone texte et mise en scène, Milan
Jeux de famille, adaptation et mise en scène, Paris

 

Le dimensioni dell’ odio, texte et mise en scène, Milan

 

La Contrebasse, de Patrick Süskind mise en scène, Italie

 

Les Femmes savantes, de Molière adaptation et mise en scène, Italie
Nome e lagrime, de E. Vittorini mise en scène, Italie

 

Fable d’amour de H. Hesse, mise en scène, Italie

 

Il visconte dimezzato inspiré d’Italo Calvino, atelier, texte et mise en scène, Italie

 

Il Castello, adaptation de Kafka et mise en scène, Italie

 

Il processo adaptation de Kafka et mise en scène, Italie

 

Siriris texte et mise en scène, Italie

 

Verso La Quiete, texte et mise en scène, Italie

 

In alto Mare de S. Mrozek, assistante à la mise en scène de Claudio Orlandini, Italie

 

2009

 

2011

CONFERENCES

« Quand l'art se met à table » dans le cadre du Terra Madre d’Eurogusto de Slow Food à Tours

 

« Shakespeare et les arts de la table » à Auditorium de l’Institut National d'Histoire de l'Art (INHA) Paris

 

1990-2012

 

2004-2012

 

 

2003

 

2002

 

200-2002

 

1996

 

 

 

2009

 

2008

ENSEIGNEMENT

Cours, stages et ateliers

 

Chargée de cours à l’Université Paris III (Censier-Sorbonne) et Paris VIII (Saint-Denis)
Le Théâtre en italien, direction du stage à l’Université de Boulogne-sur-Mer

 

Le Voyage et l’Errance, direction d’ateliers, Paris

 

Nel Cuore del Fantastico (ateliers) dans l’Ecole de Dramaturgie Médiévale, Siracuse

 

Le Corps de l’acteur, direction de nombreux stages dans ce projet

 

Solo una forma, un colore, direction de l’atelier, écriture et mise en scène du spectacle
Direction des stages de Contact Improvisation et plusieurs ateliers de théâtre 

 

RECOMPENSES

Trophées Alpis, Prix à la Pédagogie

 

 

Lauréate à la Biennale de la Jeune Création de Houilles

 

 

1994

 

1993-1994

 

2007-2008

AUTRES
Organisation d’ateliers avec Mamadou Dioume sur Macbeth de Shakespeare

 

Réalisation de l’exposition et des textes du catalogue Teatro e immagini  du photographe Roberto Rognoni

 

Membre du Jury de la Biennale pour la Jeune Création de Houilles

NOTES DE MISE EN SCÈNE
« Ils sont plusieurs les éléments qui composent un spectacle : les comédiens, le texte, la musique, les décors, la lumière, la mise en scène, le lieu, les odeurs...
Capital est le rôle du comédien, qui doit trouver ses connexions profondes dans l’univers du spectacle. Des situations extrêmement spécifiques deviennent l’expression d’un « tout ».
Mon approche est extrêmement physique et a pour objectif la recherche des qualités d’énergie du comédien, autrement dit, la « biologie de l’acteur ». Ce travail physique et vocal ne diminue pas l’importance du texte, bien au contraire, il en augmente sa valeur. La parole doit trouver son espace de liberté et de vérité pour pouvoir se transformer en « arme ».

La recherche d’images exige du comédien une grande disponibilité pour accueillir de nouvelles formes expressives, se libérant des formules et clichés communément utilisés.
L’objet comme élément scénique a une présence essentielle, indispensable et se transforme, selon les nécessités, pour devenir parfois un prolongement du corps du comédien. »

  • eleonora-marino-metteur-en-scene-01
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-02
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-03
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-04
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-05
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-06
  • eleonora-marino-metteur-en-scene-07